Jeannick Le Lagadec Conseillère départementale du Val-de-Marne • Maire adjointe de Champigny-sur-Marne
  • Pour une agriculture urbaine
    Pour une agriculture urbaine

    J'ai répondu aux questions du Journal de l'insoumission, au sujet de la politique agricole du Conseil départemental du Val-de-Marne. J'ai en effet engagé son renouvellement, en faveur d'une agriculture urbaine et responsable.

    Lire la suite
  • Non au CETA ce traité de libre-échange qui va à l'encontre de l'intérêt général humain
    Non au CETA ce traité de libre-échange qui va à l'encontre de l'intérêt général humain

    Négocié à l’insu des peuples, le CETA rentre provisoirement en vigueur ce jeudi 21 septembre 2017. Cet accord de libre échange qui régit les relations commerciales et réglementaires entre l’Union européenne et le Canada porte un nouveau coup à l’intérêt général humain.

    Lire la suite
  • Aide à l’installation des médecins : la grande hypocrisie !
    Aide à l’installation des médecins : la grande hypocrisie !

    Combattre les inégalités sociales et territoriales d’accès à la santé. Tel est l’objectif affiché par la ministre Agnès Buzin qui a présenté, le 18 septembre dernier, la nouvelle stratégie nationale de santé pour les 5 ans à venir. Comment alors comprendre la méthode arrêtée par le gouvernement pour définir un nouveau zonage d’aide à l’installation des médecins ?

    Lire la suite
 

Actualités

COMMUNIQUE DE PRESSE : POUR UNE JUSTICE A VISAGE HUMAIN DANS LE VAL-DE-MARNE

Le projet de loi de réforme de la Justice est examiné depuis le lundi 19 novembre à l’Assemblée Nationale. Dans ce cadre, les avocats du barreau du Val-de-Marne ont voté mardi dernier la grève reconductible et le renvoi des audiences jusqu’aujourd’hui, mardi 27 novembre, où ils se réunissent à nouveau.

 

Alors que partout en France, le mouvement de contestation populaire des gilets jaunes dénonce, entre autre, la disparition des services publics, il n’y aura bientôt plus de Justice au numéro que vous avez demandé. Sous couvert de modernisation, cette nouvelle réforme continue de déchirer le contrat social français. Elle déshumanise la relation entre la Justice et les justiciables et se montre dangereuse pour la garantie des droits fondamentaux.


Non seulement cette réforme pousse à davantage d’économies alors même que le budget de la Justice française est l’un des plus faibles d’Europe, mais de plus, la numérisation des procédures et la fermeture de juridictions vont éloigner les citoyens de l’institution judiciaire. Il suffit d’aller passer quelques heures au tribunal de Créteil (ou d’ailleurs) pour constater combien cette réforme va tout simplement nier les droits des plus modestes et remettre en cause cette confiance que tout français.e pouvait avoir dans la Justice…


Pour couronner le tout, le 21 novembre dernier, la ministre de la Justice Nicole Belloubet a annoncé à la surprise générale une réforme de la justice des mineurs par ordonnance, alors même que le gouvernement avait jusque-là affirmé que le sujet ne serait pas abordé dans le cadre du texte actuellement en débat à l’Assemblée.

Nous apportons tout notre soutien aux avocats du barreau du Val-de-Marne dans leur lutte pour une Justice à visage humain et garante de nos droits.


Jeannick LE LAGADEC et Nathalie DINNER
Conseillères départementales France Insoumise du Val de Marne

Les vidéos

Décryptage : le coup d'Etat social d'Emmanuel Macron

Trouvé sur le net

 

"Changement de contexte", note de blog de Jean-Luc Mélenchon, 1er octobre 2017