Jeannick Le Lagadec Conseillère départementale du Val-de-Marne • Maire adjointe de Champigny-sur-Marne
  • Revue de la semaine #9
    Revue de la semaine #9

    Dans ce 9e épisode, Jean-Luc Mélenchon revient sur sa chaîne Youtube, sur la sortie en librairie de «L'Avenir en commun», sur le programme de Fillon et sur la disparition des animaux pollinisateurs.

    Lire la suite
  • Les Rencontres de l'agriculture sont lancées !
    Les Rencontres de l'agriculture sont lancées !

    Le 30 juin dernier, j'ai ouvert les Rencontres de l'agriculture du Val-de-Marne. L'objectif est de fédérer les acteurs de l'agriculture en Val-de-Marne, investir le domaine de l'agriculture urbaine, et porter une vision commune de l'agriculture dans le département. Voir Cartographie de l'agriculture urbaine

    Lire la suite
  • Le Val-de-Marne aux cotés des salariés de l’AP-HP
    Le Val-de-Marne aux cotés des salariés de l’AP-HP

    Avec plus de 50 établissements hospitaliers dont 6 de l’AP-HP, le Val-de-Marne se positionne résolument comme un territoire de santé.

    Lire la suite
 

Le Val-de-Marne à la COP 21

Le Val-de-Marne à la COP 21

Le Département du Val-de-Marne a été très actif lors de la COP 21 qui s’est tenu au Bourget au pavillon Générations Climat et au Grand Palais pour les Solutions COP 21.

 

Les équipes du Conseil départemental inscrites dans le programme «Val-de-Marne en mouvement » ont ainsi présenté les actions et initiatives de tous les acteurs du territoire en faveur de l’environnement, que ce soit les acteurs publics (Département, communes, intercommunalités, établissements publics) ou les acteurs privés (associations, entreprises). Ainsi, les présentations sur les deux stands du Département ont montré la vitalité des acteurs en faveur d’une société résiliente, qui s’adapte au changement climatique, qui agit pour la transition énergétique.

La politique départementale en faveur de l’agriculture responsable et locale fut aussi à l’honneur au Grand Palais. J’ai pu y présenter les grandes orientations du Département en la matière.

Avec 53 exploitations agricoles, le Val-de-Marne est le premier département agricole de la petite couronne. Face à l’urbanisation croissante, le nombre d’exploitants et la surface agricole diminuent. C’est pour contrebalancer cette tendance, pour garder le lien entre urbains et monde agricole, entre ville et campagne, que le président Favier a souhaité créer une délégation à l’agriculture péri-urbaine qui promeut une agriculture locale et responsable, c’est à dire en circuits courts, de proximité, bio, pourvoyeuse d’emplois notamment en insertion.

A cet effet, le Département souhaite d’une part demeurer un partenaire essentiel pour les exploitants et les porteurs de projet agricoles, notamment pour leur transition au bio, d’autre part accompagner les projets garantissant la sauvegarde de terres agricoles comme à la plaine des Bordes, la plaine de Montjean mais aussi en favorisant l’émergence d’unité de transformation comme la SCIC Coop Bio, coopérative francilienne qui transforme les produits bio dont le Département est devenu sociétaire dans l’optique de contribuer à l’approvisionnement des collèges.

A la croisée des considérations environnementales, économiques et sociales, le Département s’attache à la viabilité économique des exploitations agricoles qu’il soutient, mais aussi à leur dimension sociale. Celles-ci s’inscrivent donc dans le champ de l’économie sociale et solidaire et visent l’insertion en recrutant des personnes éloignées de l’emploi. Par ailleurs, à travers les abonnements aux paniers de produits bio et locaux, les producteurs développent le lien social avec les populations locales.

Le Département du Val-de-Marne réfléchit enfin à développer l’agriculture urbaine. Ce sera l‘occasion de recenser les opportunités qu’offre la ville en matière d’espaces à reconvertir en exploitation agricole, tels que les friches industrielles, les délaissés de voirie, ou la végétalisation des bâtiments, permettant une production au plus près des lieux de consommation, afin, notamment, de réduire le transport des produits et favoriser un captage naturel du CO2.

Les vidéos

Réunion publique  29 novembre, Théâtre Fémina, Bordeaux

Trouvé sur le net

 

Malade, assuré... Comment votre budget santé changerait si François Fillon était élu président