Jeannick Le Lagadec Conseillère départementale du Val-de-Marne • Maire adjointe de Champigny-sur-Marne
  • Revue de la semaine #9
    Revue de la semaine #9

    Dans ce 9e épisode, Jean-Luc Mélenchon revient sur sa chaîne Youtube, sur la sortie en librairie de «L'Avenir en commun», sur le programme de Fillon et sur la disparition des animaux pollinisateurs.

    Lire la suite
  • Les Rencontres de l'agriculture sont lancées !
    Les Rencontres de l'agriculture sont lancées !

    Le 30 juin dernier, j'ai ouvert les Rencontres de l'agriculture du Val-de-Marne. L'objectif est de fédérer les acteurs de l'agriculture en Val-de-Marne, investir le domaine de l'agriculture urbaine, et porter une vision commune de l'agriculture dans le département. Voir Cartographie de l'agriculture urbaine

    Lire la suite
  • Le Val-de-Marne aux cotés des salariés de l’AP-HP
    Le Val-de-Marne aux cotés des salariés de l’AP-HP

    Avec plus de 50 établissements hospitaliers dont 6 de l’AP-HP, le Val-de-Marne se positionne résolument comme un territoire de santé.

    Lire la suite
 

Tech'innov, le rendez-vous de l'innovation

Tech'innov, le rendez-vous de l'innovation

J'ai représenté le Conseil départemental du Val-de-Marne à la Tech'innov (voir ici), le rendez-vous de l'innovation, événement qui se déroulait à l'aéroport d'Orly. Cette convention d'affaires met en relations lors de rendez-vous rapides des entreprises et des laboratoires de recherche. L'objectif est donc de favoriser l'innovation et le transfert de technologies entre monde scientifique et monde économique.

 

Le Département soutient cette initiative depuis de nombreuses années. Conseillère départementale déléguée à l'Enseignement supérieur et à la recherche, j'ai remis le prix « coup de cœur de la recherche et développement » au laboratoire Synchrotron Soleil (voir ici), qui étudie l'accélération de particules. 

Voici mon intervention 


Monsieur Jean-Claude Chabin, président de Tech’innov,
Monsieur Bruno Malecamp, commissaire général de Tech’innov,
Madame Géraldine Frobert la directrice générale de la CCI du Val-de-Marne
Monsieur Philippe Lavialle, président de la CCI de l’Essonne
Mesdames et Messieurs les entrepreneurs,
Mesdames et Messieurs les chercheurs,
Mesdames, Messieurs,

En tant que conseillère départementale du Val-de-Marne en charge, entre autres, de l’enseignement supérieur et de la recherche, il m’appartient de remettre le prix « coup de cœur de la recherche et développement », au laboratoire de recherche le plus sollicité lors de cette journée.

Mon collègue de l’Essonne ne m’en voudra pas, je l’espère, de rappeler ici l’attachement tout particulier du Département du Val-de-Marne aux nombreux laboratoires de recherche qu’il accompagne au travers de sa politique de soutien à la recherche et à l’innovation.

Avec la présence de trois communautés d’université, l’Université Paris Est, Sorbonne Universités et l’Université Paris Saclay, plus d’une centaine d’unités de recherche présentes sur le territoire, le Val-de-Marne dispose d’un potentiel scientifique et de recherche remarquable ; particulièrement dans le domaine de la santé. Je pense aux centres hospitaliers de Charles-Foix, d’Henri Mondor, à l’Etablissement français du sang, à l’Institut Gustave Roussy entre autres. Mais il excelle également dans le domaine des éco-activités, plusieurs laboratoires comme le CERTES et le LISA.

C’est pourquoi notre Département s’est donc doté d’un schéma directeur de l’enseignement supérieur et de la recherche (voir ici), construit avec l’ensemble des partenaires. Il guide nos actions communes. Evidemment, aujourd’hui plus que jamais, les intérêts de développement des laboratoires, des universités, des écoles supérieures mais aussi ceux de leurs acteurs (étudiants, enseignants et chercheurs) ne s’arrêtent pas aux frontières établies par la puissance publique.

Ainsi, les synergies entre l’Essonne et le Val-de-Marne sont multiples comme en témoigne l’ambition du développement du pôle d’Orly et ce y compris dans la recherche. Les laboratoires de l’Université Paris Est et de l’Université Paris Sud travaillent souvent ensemble. Plusieurs composantes de l’Université Paris Sud se trouvent en Val-de-Marne : l’Institut Universitaire de Technologie à Cachan, la faculté de médecine au Kremlin-Bicêtre. Cette dernière sera par ailleurs bientôt agrandie pour accueillir des unités de recherche. C’est un projet soutenu par le Val-de-Marne à hauteur d’un million d’euros en 2015.

Forts de conventions cadres, nous soutenons des laboratoires et des colloques de l’UPEC et du CNRS, nous encourageons les jeunes chercheurs avec le Prix de l’Université. Nous avons d’autre part conclu des partenariats avec des unités de recherche pour travailler sur des thématiques aussi diverses que la qualité de l’eau et des sols, ou que l’accessibilité.

Le Val-de-Marne entend aussi contribuer à l’innovation. Pour ce faire, en tenant compte des évolutions institutionnelles, nous favorisons les initiatives, comme Tech’Innov, qui mettent en relation laboratoires et entreprises.

C’est donc pour affirmer notre volonté de décloisonner les espaces, qu’ils soient géographiques ou professionnels, que je remets aujourd’hui le prix du laboratoire de recherche le plus sollicité lors de cette convention d’affaires.

Avec 64 rendez-vous aujourd’hui, le lauréat du prix 2016 « coup de cœur de la recherche et développement » de Tech’innov est donc Synchrotron Soleil.

Félicitations au lauréat !

 

 

 

Les vidéos

Réunion publique  29 novembre, Théâtre Fémina, Bordeaux

Trouvé sur le net

 

Malade, assuré... Comment votre budget santé changerait si François Fillon était élu président