Jeannick Le Lagadec Conseillère départementale du Val-de-Marne • Maire adjointe de Champigny-sur-Marne
  • Revue de la semaine #9
    Revue de la semaine #9

    Dans ce 9e épisode, Jean-Luc Mélenchon revient sur sa chaîne Youtube, sur la sortie en librairie de «L'Avenir en commun», sur le programme de Fillon et sur la disparition des animaux pollinisateurs.

    Lire la suite
  • Les Rencontres de l'agriculture sont lancées !
    Les Rencontres de l'agriculture sont lancées !

    Le 30 juin dernier, j'ai ouvert les Rencontres de l'agriculture du Val-de-Marne. L'objectif est de fédérer les acteurs de l'agriculture en Val-de-Marne, investir le domaine de l'agriculture urbaine, et porter une vision commune de l'agriculture dans le département. Voir Cartographie de l'agriculture urbaine

    Lire la suite
  • Le Val-de-Marne aux cotés des salariés de l’AP-HP
    Le Val-de-Marne aux cotés des salariés de l’AP-HP

    Avec plus de 50 établissements hospitaliers dont 6 de l’AP-HP, le Val-de-Marne se positionne résolument comme un territoire de santé.

    Lire la suite
 

Remise des ordinateurs aux collégiens des collèges Willy Ronis et Lucie Aubrac

Remise des ordinateurs aux collégiens des collèges Willy Ronis et Lucie Aubrac

Chères collégiennes, Chers collégiens

Mesdames, Messieurs,

Permettez-moi tout d’abord, de vous remercier de nous accueillir aujourd’hui au sein de votre établissement. Nous sommes réunis ici pour marquer le lancement de notre initiative annuelle de remise d’un ordinateur portable aux élèves entrant en 6e dans un collège du  Val-de-Marne.

Cette action originale, que nous avons nommé Ordival, s’inscrit dans le cadre d’une initiative plus large visant à favoriser le développement du numérique au collège. Effectivement, parallèlement à ce dispositif, nous travaillons aussi au raccordement de tous les collèges au Très Haut-Débit, les 104 collèges publics seront raccordés à la fin de l’année 2016, au développement du Wi-Fi, prévu pour la totalité des collèges à fin de l’année 2018 et enfin à l’équipement des établissements en tableaux interactifs et en vidéo projecteurs.

Nous abordons la 5e année du dispositif Ordival que je sais très apprécié (des enseignants, des familles et des collégiens). Et c’est donc une nouvelle génération de collégiens que nous équipons. Les premiers élèves équipés ont maintenant quitté le collège et ont pu s’ils le souhaitaient, conserver leur ordinateur.

Cette année marque aussi la mise en œuvre du plan numérique de l’Etat, à l’ensemble des classes de 6ème des 104 collèges publics du département et de 9 collèges privés. Cela renforce le travail que nous avons entrepris ici depuis 2012 et vient souligner davantage encore le rôle pionnier de l’action que nous menons dans le Val-de-Marne, en partenariat avec  les services académiques de l’Education Nationale.

Les élèves vont bénéficier d’un nouveau matériel dit "hybride" (écran détachable pouvant se transformer en tablette). La participation financière de l’Etat permet l’achat de ces nouveaux outils numériques mobiles.

Pour notre collectivité, cette action résulte d’un engagement très important. Important en termes financiers tout d’abord, puisque cette opération, qui concerne environ 18 000 familles chaque année, représente un investissement annuel de plus de 6 millions d’euros. Important également en termes d’investissement humain, puisque ce dispositif demande la mise en place d’une organisation minutieuse, tant en matière de distribution, comme nous le voyons aujourd’hui, qu’en matière de suivi et de maintenance des matériels.

Ce double investissement, nous avons choisi de le faire parce que nous avons résolument fait le choix de l’égalité et de la réussite pour tous. Ce dispositif concerne en effet je le rappelle, tous les collégiens scolarisés dans le Val-de-Marne mais aussi tous les élèves en âge d’être au collège qui sont en situation de handicap ou hospitalisés pour une longue durée.

En mettant en place Ordival et en développant ainsi le numérique dans les collèges, nous nous sommes fixés trois objectifs :

  • Tout d’abord contribuer à mettre le numérique au service de l’éducation. Les nouvelles technologies font en effet pleinement partie de notre environnement et prennent une place de plus en plus importante dans notre vie quotidienne comme dans le monde du travail. Elles ne peuvent donc être absentes de l’école.

C’est aussi pour cela que nous avons choisi d’équiper chaque enseignant dans le cadre de cette démarche. Ils constituent en effet un levier indispensable à la réussite de ce projet.

  • Le second objectif que nous nous sommes fixés, c’est d’exprimer de façon très concrète la confiance et l’ambition que nous portons envers la jeunesse et donc envers les collégiens. Cette confiance est en effet essentielle pour que les jeunes prennent toute leur place dans la société.
  • Et enfin notre troisième objectif enfin, est de contribuer à lutter contre les inégalités sociales et territoriales.

« Ordival » constitue donc un élément de réponse à un véritable défi de société. Nous sommes pour notre part convaincus que chaque jeune est capable de réussir, mais qu’il faut pour cela  lui en donner les moyens. Nous nous efforçons de le faire à notre niveau, à travers différentes initiatives : le remboursement de 50% de la carte Imagin’R, l’aide à la demi-pension, la mise à disposition d’un ordinateur.

Nous le faisons aussi, lorsque nous construisons et entretenons des collèges de qualité, bien équipés. Au cours de l’année 2015, ce sont plus de 61 millions d’euros qui ont été consacrés aux travaux dans les collèges du département, et ce sont près de 90 entreprises, tous corps d’états confondus, qui sont intervenues.

Cet effort, nous y tenons beaucoup. Il est utile pour l’éducation et il est utile aussi pour l’économie et pour l’emploi. Je dois cependant dire que nous sommes très inquiets de la situation financière particulièrement contrainte imposée au Val de Marne, comme à tous les départements de France, et qui risque de remettre en cause tout cela. 

Si le gouvernement persiste dans la voie de la réduction, il va mettre les collectivités locales en situation de ne plus pouvoir répondre aux besoins des populations, de ne plus investir et, au bout du compte, aggraver lourdement la situation économique et sociale de notre pays. Dans le Val-de-Marne, c’est notre service public de proximité et les nombreuses initiatives originales que nous menons  qui sont aujourd’hui gravement menacés par l’étranglement du budget départemental.

C’est pourquoi, Christian Favier, Sénateur et Président du Conseil Départemental est intervenu auprès du Président de la République afin qu’il décide d’un moratoire sur les baisses de dotations imposées aux départements et qui représentent en Val-de-Marne, 214 millions d’euros sur la période 2013-2017.

Pour terminer, permettez-moi une nouvelle fois de remercier toutes celles et tous ceux qui permettent à cette opération Ordival d’être une belle réussite, et notamment les membres du groupe de concertation, la direction des services académiques, mesdames et messieurs les Principaux, les gestionnaires et les agents départementaux.

Ils œuvrent ensemble depuis l’origine du projet à l’élaboration, à la mise en œuvre et au suivi de ce dispositif.

C’est un bel exemple de coopération efficace au service de la réussite et de l’avenir des jeunes Val-de-Marnais. C’est également une belle preuve de l’utilité du service public, qu’il convient de préserver et de renforcer.

Je vous remercie de votre attention et je vous souhaite à toutes et à tous une belle rentrée scolaire.

Les vidéos

Réunion publique  29 novembre, Théâtre Fémina, Bordeaux

Trouvé sur le net

 

Malade, assuré... Comment votre budget santé changerait si François Fillon était élu président