Jeannick Le Lagadec Conseillère départementale du Val-de-Marne • Maire adjointe de Champigny-sur-Marne
  • Revue de la semaine #9
    Revue de la semaine #9

    Dans ce 9e épisode, Jean-Luc Mélenchon revient sur sa chaîne Youtube, sur la sortie en librairie de «L'Avenir en commun», sur le programme de Fillon et sur la disparition des animaux pollinisateurs.

    Lire la suite
  • Les Rencontres de l'agriculture sont lancées !
    Les Rencontres de l'agriculture sont lancées !

    Le 30 juin dernier, j'ai ouvert les Rencontres de l'agriculture du Val-de-Marne. L'objectif est de fédérer les acteurs de l'agriculture en Val-de-Marne, investir le domaine de l'agriculture urbaine, et porter une vision commune de l'agriculture dans le département. Voir Cartographie de l'agriculture urbaine

    Lire la suite
  • Le Val-de-Marne aux cotés des salariés de l’AP-HP
    Le Val-de-Marne aux cotés des salariés de l’AP-HP

    Avec plus de 50 établissements hospitaliers dont 6 de l’AP-HP, le Val-de-Marne se positionne résolument comme un territoire de santé.

    Lire la suite
 

Ne touchons pas à la recherche !

Ne touchons pas à la recherche !

Un projet de décret gouvernemental prévoit d’annuler 256 millions d'€ (M€) de crédits en 2016 pour la mission « recherche et enseignement supérieur ». Cette suppression budgétaire porte principalement sur la recherche pour 168,7 M€.

 

Un projet de décret gouvernemental prévoit d’annuler 256 millions d'€ (M€) de crédits en 2016 pour la mission « recherche et enseignement supérieur ». Cette suppression budgétaire porte principalement sur la recherche pour 168,7 M€. Ainsi, les organismes tels que le CNRS, le CEA, l’INRA et l’INRIA seront les plus touchés avec une annulation de crédits de 134 M€.

Il y a quelques mois, le Gouvernement se félicitait de la « sanctuarisation » du budget de l’enseignement supérieur et de la recherche. Loin de ses promesses, il choisit aujourd’hui de baisser les crédits consacrés à la recherche, fixés par la loi de finances à 7,71 milliards d’€.

Dans le même temps, l’Allemagne a augmenté ses dépenses de recherche de 75% en dix ans. Les dépenses (publiques et privées) de R & D en France ne sont pas près d’atteindre les 3% du PIB comme le préconise l’Union européenne.

Tandis que le nombre d’étudiants ne cesse d’augmenter (+ 65 000 pour la rentrée 2015), et quelques mois après la COP 21, le Gouvernement décide en outre de couper dans le budget dédié à la recherche sur l'énergie et le développement durable (23,1 M€), à l'enseignement supérieur (50,2 M€), et dans le programme vie étudiante pour des opérations immobilières (10 M€).

Le Département du Val-de-Marne compte quatre universités (dont l’UPEC qui a son siège à Créteil), plus de 100 établissements dispensant de l’enseignement supérieur, plus de 100 laboratoires de recherche publics, et 47 000 étudiants.

Avec Jeannick Le Lagadec, conseillère départementale en charge de l’enseignement supérieur et de la recherche et moi-même, nous tenons à alerter le Gouvernement : toucher à la recherche, c’est gravement obérer l’avenir et le dynamisme économique du pays.

Christian Favier
Sénateur,
Président du Conseil départemental du Val-de-Marne

Les vidéos

Réunion publique  29 novembre, Théâtre Fémina, Bordeaux

Trouvé sur le net

 

Malade, assuré... Comment votre budget santé changerait si François Fillon était élu président