Jeannick Le Lagadec Conseillère départementale du Val-de-Marne • Maire adjointe de Champigny-sur-Marne
  • Revue de la semaine #9
    Revue de la semaine #9

    Dans ce 9e épisode, Jean-Luc Mélenchon revient sur sa chaîne Youtube, sur la sortie en librairie de «L'Avenir en commun», sur le programme de Fillon et sur la disparition des animaux pollinisateurs.

    Lire la suite
  • Les Rencontres de l'agriculture sont lancées !
    Les Rencontres de l'agriculture sont lancées !

    Le 30 juin dernier, j'ai ouvert les Rencontres de l'agriculture du Val-de-Marne. L'objectif est de fédérer les acteurs de l'agriculture en Val-de-Marne, investir le domaine de l'agriculture urbaine, et porter une vision commune de l'agriculture dans le département. Voir Cartographie de l'agriculture urbaine

    Lire la suite
  • Le Val-de-Marne aux cotés des salariés de l’AP-HP
    Le Val-de-Marne aux cotés des salariés de l’AP-HP

    Avec plus de 50 établissements hospitaliers dont 6 de l’AP-HP, le Val-de-Marne se positionne résolument comme un territoire de santé.

    Lire la suite
 

Budget de la recherche et de l’enseignement supérieur : le Président de la République réduit les coupes budgétaires

Budget de la recherche et de l’enseignement supérieur : le Président de la République réduit les coupes budgétaires

Le Président de la République vient d’annoncer que le projet de décret gouvernemental prévoyant d’annuler 256 millions d'euros de crédits en 2016 pour la mission « recherche et enseignement supérieur » serait revu. En effet, 134 millions d’euros de crédits dédiés au CEA, à l’INRA, au CNRS et à l’INRIA sont rétablis.

Il s’agit d’un geste en faveur de la recherche et l’enseignement supérieur alors que ce projet polémique a ému bien au-delà de la communauté scientifique.

Ce décret prévoyait en effet l’annulation de crédits de 256 millions d’euros alors que le Gouvernement se félicitait de la « sanctuarisation » du budget de l’enseignement supérieur et de la recherche il y a quelques mois.

Le Département du Val-de-Marne compte quatre universités (dont l’UPEC qui a son siège à Créteil), plus de 100 établissements dispensant de l’enseignement supérieur, plus de 100 laboratoires de recherche publics, et 47 000 étudiants. Cette annonce constitue donc un signal pour les communautés scientifiques et universitaires du Val-de-Marne.

Alors que l’emploi est la première préoccupation des Français, protéger le budget de la recherche et de l’enseignement supérieur est vital pour permettre l’innovation, créatrice d’emplois.

 

Les vidéos

Réunion publique  29 novembre, Théâtre Fémina, Bordeaux

Trouvé sur le net

 

Malade, assuré... Comment votre budget santé changerait si François Fillon était élu président